C’ETAİT ENCORE UNE NUIT PAREILLE


Avant quatorze siècles, c’était encore une nuit pareille,
Du sable, a émergé Un Orphelin comme la pleine lune!
Cepandant, quel malheur; n’ont pas senti les yeux,
Pourtant, depuis combien de millénaire ils s’attendaient de Le voir!
D’où pourrraient-ils voir, c’était naturel, ils ne le pourraient pas,
Tout d’abord, le sable d’où Il a émérgé était un endroit écarté
De même une fois, le monde prospère, à ces temps-là
Etait dans les crises et pire qu’aujourd’hui.
Avait dépassé l’humanité les hyiènes, à la férocité;
Si n’avait pas de dent quelqu’un, les frères le mangeaient!
L’anarchie avait entouré tout l’horizon de l’humanité
La peine de la désunion qui avait détruit aujourd’hui L’Orient était comme une épidémie.

Pendant ce temps, grandi, IL était arrivé juste à Sa quarantaine, L’Orphelin
Les pas sanguins vagabondant sous les têtes, ont atteint à l’eau
En un soufflet a sauvé L’humanité, Le Même Innocent
D’un seul coup, Il a l’emporté les césars, les kisrâs!
Cette impuissance-là qui n’avait le droit que d’être écrasée, a réssussité
La tyrannie à l’ésprit de laquelle ne venait pas la décadence, a crevé!
La Loi Divine apportée par Lui était miséricorde aux univers
Il a tendu Ses Ailes longues à celui qui veut de la justice.
Toute la possession du monde est tout à fait Son Contribution
Le société terrestre Lui est reconnaissant; Tout le peuple du monde Lui est reconnaissant.
Toute humanité est reconnaissante à Cet Innocent-Là…
Ô Seigneur! Assemble-nous au jour de la résurrection avec cette affirmation.

Mehmet Akif Ersoy (Le Poète de la Patrie, Ecrivain de l’Hymne National Turc)

This entry was posted in Français and tagged . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s